Michel Leclerc : « primum vivere, secundo philosophare »

Comme le précise toujours Michel Leclerc L’idéologie politique n’a jamais nourri son homme et encore moins les familles françaises !
Qu’après cette réflexion, que chacun choisisse les outils qu’il souhaite. Ce que nous proposons pour notre part, avec le plan de relance pour le plein-emploi, c’est du concret.

Michel Leclerc : « il faut retrouver un moteur à la France »

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, après la guerre de 1939-1945, le Général de Gaulle avait réussi à faire l’unanimité aussi bien à droite qu’à gauche, c’était simplement dans le but de sauver une France alors abîmée.

Aujourd’hui, cette même France est en danger. Un danger tant financier que politique.

C’est pourquoi il est nécessaire que nous puissions nous prendre en main et agissons. « Faisons le nécessaire tous ensemble pour lui conserver son régime social, sa puissance économique et sa liberté. Cela seulement permettra de donner à tous un travail et les moyens de vivre décemment » précise Michel Leclerc.

Il continue son propos : « Chez les Leclerc, nous nous sommes toujours battus dans l’intérêt des familles, contre les spéculateurs. Le combat pour le plein-emploi, aujourd’hui, c’est la continuité de ce combat. Nous n’avons qu’une solution : donner à tous, ainsi qu’à tous nos enfants, l’espérance d’un monde meilleur par le travail de tous, grâce au plein-emploi. »

Michel Leclerc

Michel Leclerc

Laisser un commentaire