Les privilèges de la République doivent être abolis

Il y a eu 1789 qui a mis fin à la monarchie et aux privilèges. Aujourd’hui, il y a la République avec ses privilèges multipliés par dix. Autrement dit : on supprime le roi et on multiplie les privilèges pour les hauts dignitaires de la République.

Et si l’on rendait les privilèges au peuple ?

Ces privilèges existent au plus haut niveau de l’Etat jusque dans certaines professions et beaucoup dans le monde des fonctionnaires ou de sociétés privilégiées.

Les cheminots ont, de fait, des privilèges, mais ce sont des privilèges obtenus de hautes luttes sociales qui ne sont qu’un grain de sable dans notre système économique.

Je ne vois pas comment on peut demander à certains, aux plus petits bien sûr, de supprimer leurs privilèges quand le législateur est lui-même un privilégié du premier jour où il devient député ou sénateur et ce, jusqu’à sa mort.

Liberté, égalité, fraternité, voilà trois mots qui sont bafoués à tous les instants et à tous les niveaux de la hiérarchie.

Ces privilèges coûtent plus de 10 milliards chaque année directement ou indirectement ; est-ce bien raisonnable ?

N’y a-t-il pas d’autres solutions pour honorer et gratifier ceux qui servent l’Etat mais aussi tous ceux qui travaillent dans l’économie française ? et ce, au sens réel du terme.

En fait, c’est la République avec tous les avantages de la monarchie. Dans tout ce gâchis, le travail est bien malmené.

Le privilège ne peut et ne doit pas être constitué en une institution bien organisée et bien protégée. Car, à ces privilèges vienne aujourd’hui s’ajouter une retraite conséquente. Autrement dit, on a doublé encore le montant des privilèges : il y aura les privilèges monarchiques plus les privilèges républicains.

Le travail, lui, n’a pas et ne doit pas avoir de privilèges. C’est ainsi que l’on fait fonctionner la dette d’une manière imperturbable.

Monsieur le Président ce n’est pas un quinquennat qui suffira pour rétablir cette égalité. Mais c’est un symbole digne d’être protégé.

Si vous êtes en accord avec le projet de transfert des cotisations sociales, signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

privilèges tva sociale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.