La lâcheté du gouvernement de M. Edouard Philippe sur les retraités

Le gouvernement de M. Edouard Philippe ne devrait pas oser dire que les actifs d’aujourd’hui payent pour les retraités. C’est faux.

Le gouvernement travestit la réalité

La vérité, c’est que les actifs d’aujourd’hui travaillent à partir du capital que les anciens ont constitué. Ce capital, ce sont les brevets, ce sont les savoir-faire, ce sont les usines qu’ils ont transmises ; c’ est aussi l’éducation qui permet aux actifs de produire, d’innover par les laboratoires de recherches qui ont découvert tout ce qui est produit aujourd’hui.

Et il en sera de même demain pour les travailleurs d’aujourd’hui.

C’est honteux de faire croire, pour un gouvernement, que le résultat du travail d’aujourd’hui est uniquement celui des travailleurs d’aujourd’hui qui, en fait, exploitent un fonds de commerce créé par les retraités d’aujourd’hui.

Le gouvernement doit revenir à une politique de bon sens

Non, les retraités n’ont pas à payer pour les actifs. C’est toute la Nation entière qui doit participer y compris les circuits financiers afin d’en finir avec les charges patronales qui écrasent le travail.

Oser faire payer les retraités qui ont créé le potentiel de travail d’aujourd’hui, c’est vraiment l’inverse du bon sens. Mais cela ne m’étonne pas car tout est fait au gouvernement dans l’inverse du bon sens.

Les retraités ont créé et donné un immense actif à la Nation et on leur demande de payer ce qu’ils ont transmis ! Invraisemblable.

Michel Leclerc : « Monsieur le premier Ministre, quand vous laisserez votre maison à vos enfants, oserez-vous demander de l’argent à vos enfants pour continuer à vivre dans votre maison ? Bien sûr que non, alors pourquoi ne serait-ce pas plutôt votre manque de courage pour réformer le système de financement de la Sécurité sociale ? De qui avez-vous peur ? De votre ombre ?

Il ne s’agit pas de supprimer la Sécurité sociale mais bien de la renforcer. »

Pour une réforme de soutient à la France et aux français

Ce serait vraiment, pour une fois, une vraie réforme de justice pour tous les Français qui en profitent. Alors, oubliez les futures élections et faites votre travail qui vous impose encore plus dans les circonstances actuelles. Car il faut savoir que le coût des retraites : c’est 300 milliards l’an que l’Etat peut financer.

Michel Leclerc : « Monsieur le premier Ministre, ce que vous proposez sur les retraites et les familles n’est que lâcheté qui conduira la France au désastre. Il est temps de sortir la tête du sable et regarder autour de nous. Si vous n’êtes pas capable d’innover, alors copiez ce qui se passe ailleurs chez ceux qui ont accru le pouvoir d’achat de leurs concitoyens et qui ont fait augmenter le taux de croissance de leur pays. Mais au risque de vous déplaire encore, même vos Ministres s’en vont faute d’avoir pu vaincre les monopoles et les lobbies.

N’avez-vous pas honte d’être la dernière nation européenne sur le plan économique et sociétal. Même le peuple grec a fait mieux ! »

gouvernement de M. Edouard Philippe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.