Voici comment la France va retrouver 20 ans d’avance

Etre le premier de la classe, nous l’avons vu, a toujours de nombreux avantages : la considération est plus grande, vous êtes celui à qui on demande. Mais être le premier de la classe, c’est aussi une grande responsabilité pour sa promotion, le groupe auquel on appartient, par l’axe que vous tracez pour l’avenir de ceux qui vous suivent. Avoir 20 ans d’avance, en revanche, est d’abord une une responsabilité…

20 ans d’avance pour servir d’exemple

La France doit être la première de la classe. En Europe s’entend. Pour cela, la France doit guider et non subir et elle doit imposer par son statut de premier de la classe.

Oui, la France peut avoir 20 ans d’avance par un système social rénové, par une compétitivité acquise, par son statut de la nation qui aura osé, comme le fit le Général de Gaulle, avec le rang de puissance nucléaire.

Son système social actuel est périmé, son financement ne peut survivre dans un monde de compétitivité.

C’est l’Etat qui doit être à la manœuvre et non le monde du travail dans la rue.

La France aura 20 ans d’avance en devançant les problèmes de santé par l’application de la régulation des conséquences des anticyclones. Et ce n’est qu’un exemple de ce qui doit être fait.

Ce ne sera pas les 20 Glorieuses sans avenir, ce sera 20 ans d’avenir pour atteindre peut-être 150 d’espérance de vie en pleine forme. Il sera difficile aux autres pays de rattraper ces 20 ans, par cette incrédulité que nous dénonçons, mais ils seront obligés de suivre par nécessité notre avancée.

La France aura atteint son but : être la première de la classe, sans contrainte, avec un taux de maladies réduit de 50%, un coût de vie réduit d’autant, un travail pour tous, dans de bonnes conditions. Ce ne sera pas le paradis terrestre, mais un pays de justice, d’intérêts aussi, mieux répartis.

Et les riches auront aussi une place de choix parce qu’ils auront osé créer, innover dans un pays que l’on ne quittera pas, dans un pays que l’on aimera.

Le plan TRES et le plan de régulation des conséquences anticycloniques nous apporteront tous les moyens et les forces nécessaires. La vraie révolution sera l’application de ces deux plans dès 2018. A l’exemple du Flyboard® Air en France. On peut l’interdire ici, mais l’on ne peut jamais aller contre les avancées et l’innovation.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat et le transfert des cotisations sociales vers le budget de l’Etat. Le plan est totalement chiffré.

20 ans d’avance

Laisser un commentaire