Question à Bruno Le Maire : “La TVA sociale serait injuste mais pas la CSG ?”

Monsieur Bruno Le Maire, voici une vraie question qui vous est posée. L’augmentation de la CSG pour accroître le pouvoir d’achat des salariés, c’est très bien, mais les 15 millions de retraités sont oubliés dans cette histoire car ils n’ont aucune contrepartie, ce qui réduira considérablement leur propre pouvoir d’achat. Alors, la CSG est-elle si juste qu’on souhaite nous le dire au sein du gouvernement ?

Bruno Le Maire, nous attendons votre réponse

Certes, elle a le mérite d’impacter les produits financiers, mais sans contrepartie elle devient un impôt supplémentaire. Est-ce le but recherché, de toujours plus taxer ? Va-t-on réussir à relancer l’économie de notre pays ainsi ?

La TVA, certes, s’adresse à tous les consommateurs, familles nombreuses y compris ; toutefois, il y a une contrepartie par les allocations familiales qui pourraient, de surcroît, être rééquilibrées et redonner plus de justice.

De plus, la TVA impacte aussi les produits importés et leur permet de contribuer au financement de la protection sociale des français.

La TVA compensée par le transfert des charges patronales sur le budget de l’État permet une baisse des produits fabriqués et des services de l’ordre de 15% compensant largement  ladite hausse de TVA. L’effet est donc bénéfique pour l’économie.

Notons aussi que la suppression des charges sociales rendent nos exportations plus compétitives, y compris pour le beurre et le lait que nous exportons massivement sur la Chine à partir de l’usine de Carhaix dans le Finistère.

Il faut que la France fasse son beurre !

Y a-t-il une corrélation avec la pénurie de beurre ? Les industriels n’ont-ils pas intérêt plutôt à exporter ? Je pose simplement la question.

En conséquence de tout cela, je pense que la TVA sociale serait un outil aussi juste, voire plus juste, pour tous, que la seule CSG. Elle permet de relancer notre agriculture.

En fait, chaque levier soulève un voile sur chaque possibilité.

N’ayons pas la tête trop dure, car si la CSG est préférable, pourquoi pas ? Il faudra alors allonger le levier de 8 points, y compris les 1,7% déjà en cours. L’essentiel est d’arriver au même résultat et dans l’intérêt de la France et des Français.

Monsieur Bruno Le Maire : faites un choix mais faites-le en une seule fois pour avoir un résultat certain. Pas de demi-mesure !

Je serais enclin, personnellement, à faire un partage entre les hausses de la CSG et de la TVA. L’essentiel, c’est qu’elles soient appliquées rapidement et qu’il n’y ait plus de charges sociales.

Ce qui est vrai, c’est qu’il n’y a pas d’autre solution crédible.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

Bruno Le Maire TVA sociale CSG

Laisser un commentaire