Pourquoi ne pas développer rapidement la voiture à hydrogène ?

Pourquoi ne pas oser affirmer que la voiture à hydrogène sera la seule option possible pour nos véhicules ?

La voiture à hydrogène est notre avenir

Pourquoi utiliser une multitude d’artifices pour essayer de freiner le développement de la voiture à hydrogène ?

Cette voiture peut être équipée d’un moteur à explosion avec comme carburant l’hydrogène, c’est vraiment la solution la plus simple, mais elle peut aussi avoir un moteur électrique à pile à combustible et pour carburant, l’hydrogène.

En définitive, ce sera l’hydrogène qui sera le seul carburant de demain.

Il faut, dès à présent, produire de l’hydrogène. Aujourd’hui, c’est à partir de l’électricité et de l’eau. Mais il existe une multitude de moyens de produire de l’hydrogène car il est partout dans la composition de toutes les matières.

Ce sera une bataille de prix de revient, mais, de toute matière, il s’agira d’hydrogène économique et écologique.

Le pactole de la TIPP : c’est fini ! L’Etat va devoir trouver où produire de l’argent, et pour cela, je lui fais confiance…

Le pactole de la TIPP s’élève 25 milliards. On va, à mon avis, trouver le moyen de taxer l’hydrogène mais ce sera tout de même difficile… car on peut produire de l’hydrogène soi-même.

Ne serait-il pas préférable de trouver un autre filon d’or en taxant le km parcouru, de l’ordre de 1 centime du Km pour les voitures et de 2 cts pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes ? Tout le monde serait gagnant, y compris l’écologie.

Cela sera 6 fois moins coûteux que le carburant d’aujourd’hui et permettra de réduire, chaque année, le nombre de morts du fait de la pollution, à hauteur de 50 000 personnes.

Ce sera aussi la fin des ravalements de façades d’immeubles dans les villes.

Le développement de la voiture à hydrogène est également fonction du nombre de stations-services à hydrogène, le long de nos routes. Là encore, la France a pris du retard en raison des lobbies pétroliers.

Mais, plus important encore, les stations-services ainsi installées devront avoir, à proximité, un site de production d’hydrogène, ce qui évitera tout transport routier de produits inflammables destinés aux véhicules. Elles existent déjà dans le Nord de la France.

Monsieur PHILIPPE et son gouvernement doivent y pourvoir le plus rapidement possible.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

voiture à hydrogène

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.