Voici pourquoi le chômage augmente de 1,2% depuis un an

Cette progression de 1,2% en une seule année, c’est 60 000 chômeurs de plus, soit environ 300 000 personnes nouvelles en difficulté. Le chômage augmente mais ce n’est pourtant pas une fatalité.

Le chômage augmente pour de mauvaises raison

La disparition technique des emploi est 15% plus rapide que la création d’emplois sur la même période. Cela va encore accélérer par une concurrence mondiale de plus en plus féroce mais aussi du fait de l’accroissement mondiale naturelle de la population. 7,5 milliards de personnes sur la planète, c’est autant d’activité à satisfaire.

Non, Monsieur Macron, le bricolage que vous faites est très louable mais ne suffira pas, même en période faste de l’économie ; il faut aussi quand même penser que cette situation peut se retourner.

5,7 millions, c’est le chiffre réel des chômeurs inscrits à Pôle Emploi.

9 millions de pauvres, c’est le chiffre donné par tous les indicateurs.

Une dette qui s’affole à 2 350 milliards d’euros et qui va progresser cette année de 78 milliards.

Malgré toutes les bonnes volontés et le désir de bien faire de Monsieur Macron, et elles sont effectives, la réalité est là. Il faut dire la vérité aux Français et prendre les dispositions indispensables :

  • Pour accroître le pouvoir d’achat des Français par la suppression des charges salariales
  • Pour pouvoir exporter massivement grâce à une baisse des prix de revient de 15% suite au transfert de la totalité des charges patronales sur le budget de l’Etat
  • Et en transformant totalement notre système de formation professionnelle par du concret, par du réel et par la gratuité, avec un vrai retour à l’école professionnelle.

Ces hommes et ces femmes seront ravis d’apprendre, avec de vrais professeurs et de vrais moniteurs, et dans des conditions d’acquisition de nouvelles compétences.

N’ayons pas la politique de la peur. Les Français sont réalistes, ils sont courageux, ils sont vraiment prêts au travail mais ils voient l’évidence : il n’y a pas de travail, pas assez de commandes, contrairement à ce qu’on veut bien nous dire.

Certes, dans quelques secteurs le travail abonde (aéronautique, automobile…), mais ce n’est pas suffisant.

Il faudra beaucoup d’efforts car la technique va plus vite que nos facultés d’apprendre et de faire actuelles.

Cassons toutes les barrières, franchissons tous les sommets, obligeons la connaissance des langues : du Français, de l’Anglais, du Chinois.

Obligeons la qualité des produits, labélisons les produits, de façon que les Français sachent ce qu’ils achètent. Mais les Français n’accepteront que si les prix sont compétitifs et s’ils ont un pouvoir d’achat.

Aujourd’hui tout est fait pour que de nouveaux impôts apparaissent, pour que le chômage continue à progresser, pour que la dette continue à enfler.

Je rappellerai tout de même que pour arrêter le compteur de la dette il faut produire un milliards d’euros supplémentaires par jour et 2 milliards si on veut, un jour, apurer cette dette.

Non, je ne veux pas être pessimiste, ce n’est pas dans ma nature mais, de grâce, Monsieur Macron, prenons les vrais mesures. Un programme électoral est une chose, la réalité est souvent toute autre.

Vous avez voulu supprimer la taxe d’habitation à 80%, le Conseil Constitutionnel devra retoquer pour la bonne raison que les Français devront être égaux devant l’impôt. Mais peu importe, les Français savent les difficultés qui sont actuelles et qu’il sera difficile, très difficile d’inverser les courbes du chômage et de la dette.

Mais ils sont prêts à retrousser leurs manches pour devenir une nation forte et respectée. Ils savent aussi que pour freiner l’immigration, ce ne sera pas par des barrières ou des frontières mais simplement en mettant au travail toute l’Afrique.

chômage augmente tva sociale

Laisser un commentaire