Qu’avait-on pour un Euro en 1968 ?

Aujourd’hui, un euro vaut 650 francs de 1958, soit 6,50 nouveaux francs de 1968. Doit-on croire que les autres indicateurs ont également changé dans cette proportion… non !

Un Euro malade

La situation économique a particulièrement changé :

  • la dette de 2017 est 100 fois supérieure à la dette publique de 1968. Les charges sociales de 2018 sont 3 fois supérieures aux charges de 1968 !
  • le chômage réel de 2018, c’est dix fois le chômage de 1968 !
  • la pauvreté de 2018, c’est 15 fois la pauvreté de 1968 !

Aurait-on perdu la raison à voir les décisions politiques de nos derniers gouvernements pour ne pas agir ? Faudra-t-il que toute l’Europe mette en place un nouvel euro égal à 100 euros actuels  Ce serait peut-être une solution, mais beaucoup d’Etats s’y opposeraient et ceci ne changerait rien à nos dettes qui sont quasiment toutes en dollars.

Faite un nouvel Euro est impossible : pas si sûr !

Il faut pour cela reprendre l’intérêt qu’a provoqué le changement du franc en nouveau franc.

Michel Leclerc : “Le passé est le passé, me direz-vous, oui bien sûr, mais un plus un font toujours deux. Alors tous les artifices déjà utilisés dans le passé ont peut-être quelque intérêt.”

Donnons à notre euro une valeur face au dollar en appliquant le plan TRES en retirant les cotisations sociales des salaires et mutualisons-les car rien n’interdit dans notre plan d’utiliser plus d’augmentation de CSG que de TVA, et même pas du tout d’augmentation de la TVA ! Le principe est le changement de l’origine du financement de la Sécurité sociale.

La TVA a l’avantage d’accroître le coût de nos importations et donc de réduire les achats en provenance d’Asie mais aussi du Golfe pour les carburants. Ceci serait une bonne chose pour l’écologie, mais attention ! A-t-on suffisamment d’énergies renouvelables pour compenser ?

Il est encore temps de revenir à la raison et d’avoir l’intelligence, je pense, que seul Monsieur Macron pourra prendre cette décision d’assurer le financement de la Sécurité sociale par le budget de l’Etat et ce, par ordonnance : tout discours est inutile. A défaut d’action, le réveille pourrait bien bousculer les positions établies.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

euro franc 1968

Laisser un commentaire