Le courage : une volonté qui manque pour la relance économique en France

Les nouveaux conflits entre les classes vont s’accumuler pour cette rentrée 2017. Sans application du plan TRES de relance par la hausse du pouvoir d’achat proposé par Michel Leclerc, les déficits vont s’accumuler et le plan du gouvernement d’Édouard Philippe aura beaucoup de mal à se mettre en place courant 2018, puisqu’il faudra combler les déficits supplémentaires. Qu’attendons nous pour rapidement favoriser la relance économique en France ?

Le courage qui nous manque pour la relance économique

En 2019, cela deviendra quasiment impossible. Le chômage sera toujours à son plafond, la pauvreté risque de s’aggraver, l’économie française sera encore plus faible qu’aujourd’hui.

Michel Leclerc : “Je suis peut-être un visionnaire, mais pas une cartomancienne. Je n’ai jamais dit ‘demain on rase gratis’ ni que demain ‘il ne faudra pas travailler’ ; tout au contraire. Mais tous les Français travailleront et percevront tous un salaire si on applique le plan TRES.”

En 2018, le plan deviendra plus difficile économiquement. En 2019, il deviendra impossible politiquement, à l’approche des élections.

La relance économique de la France doit intervenir vite

Cette chance de redonner à la France sa puissance économique et développer le mieux vivre pour tous, passera comme un éclair.

Les mesures actuelles proposées par votre gouvernement ne seront que des promesses d’un sans lendemain. La révolution économique ne pourra se faire qu’au début du quinquennat. La France et les Français ne laisseront personne les trahir.

  • Monsieur le Président, vous ne pouvez laisser gagner les extrêmes. La réaction sera brutale, voire mortelle. Agissez et agissez vite.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

relance économique

Laisser un commentaire