Le prix des produits agricoles transforme la France en friche

Les produits agricoles sont devenus des objets de spéculation. C’est vrai, c’est un des scandales de la France qui conduiront, tôt ou tard, à une France en friche. Le premier producteur agricole d’Europe en friche. Et pourquoi sommes-nous en là ?

Les coûts des produits agricoles au cœur de nos difficultés

La concurrence est mondiale mais elle n’est pas la cause des problèmes, même pour les céréales.

Les réseaux de distributions ! la France possède l’un des meilleurs réseaux du monde et spécialement pour les produits frais.

La recherche de solution est ailleurs. Pourquoi ne pas oser dire que les charges patronales et salariales sont supérieures de 30% à celles de tous les autres pays. C’est simplement ce qui devrait être le profit des cultivateurs, des éleveurs.

Fixer des prix de vente minimum fondés sur un prix de revient déficitaire est une aberration.

Seule, la suppression totale des charges redonnera des marges aux cultivateurs et permettra de réduire les prix de vente de 5 à 10%. C’est possible à faire. Il faut simplement déplacer les cotisations vers la consommation.

La suppression des charges permettrait d’ailleurs de favoriser l’arrivée des produits bio qui pourraient être vendus à leurs vrais prix de production.

Michel Leclerc : “Je suis désolé, Monsieur Macron, de vous contredire surtout quand je sais qu’il suffirait d’une seule ordonnance pour décider le transfert du budget de la Sécurité Sociale sur le budget de l’Etat. Il n’y a pas d’autre solution sérieuse et applicable. Alors, ne demandons pas aux autres ce que l’on doit faire soi-même.”

Il faut également une union des producteurs, des industriels, des entreprises de commercialisation pour que ce projet puisse voir le jour. Ce projet s’intitule le Plan PRES, pour Projet de Relance Economique et Sociale de la France par le transfert des cotisations sociales sur le budget de l’Etat. Le tout peut très bien être financé par la consommation. C’est une idée du Général de Gaulle…

Que les gaullistes, se mettent autour d’une table, décident et surtout : AGISSENT pour sauver le monde agricole !

Cette solution est générale, même pour le monde des “commerçants et artisans en colère“.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement, les organisations syndicales, et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

produits agricoles

Laisser un commentaire