Oui aux économies structurelles, non aux économies opérationnelles

Il est plus facile de faire la quête sur le dos de ceux qui travaillent ou qui prennent des risques, que d’imaginer et de créer de nouvelles structures qui permettraient de mieux travailler pour de meilleurs résultats avec des réformes impliquant des économies structurelles.

Michel Leclerc : « C’est ce que j’appelle produire de l’argent. »

Le dispositif de formation professionnelle des adultes est un scandale économique sans le moindre résultat sérieux.

Le dispositif de financement de la Sécurité sociale est sans lendemain. C’est une ineptie intellectuelle et économique.

Le dispositif du financement des immigrés économiques est un appel à toujours plus d’arrivée.

Il est vrai qu’il est plus difficile d’apporter à l’Afrique les moyens de son développement par le travail ; et pourtant c’est la seule solution raisonnable.

Il n’est pas raisonnable que la France soit la seule, financièrement, à protéger l’Europe, ce petit nid douillet où il fait bon vivre, y compris pour les Européens.

Le dispositif du chômage n’incite guère au travail. La fin du financement de la Sécurité sociale sur le travail mettra fin au chômage dans l’intérêt de tous les Français et de la France.

Il est plus difficile de faire travailler son cerveau que d’utiliser de vieilles formules qui ne font qu’aggraver nos déficits.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

économies structurelles tva sociale

About the author: Michel Leclerc

Leave a Reply

Your email address will not be published.