Un nanti peut-il comprendre un Smicard ?

Un député, un sénateur, un Président de Commission ou de l’Assemblée Nationale ou du Sénat qui perçoit 20 000€ par mois, peuvent-ils comprendre les misérables de Victor Hugo et le courage d’Emile Zola ?

Smicard contre politicard ?

Y a-t-il à l’Assemblée ou au Sénat un seul combattant capable de prendre le flambeau pour la défense des chômeurs, des retraités dotés d’une retraite insignifiante et de ces smicards ou de ces « sans dent », ou de ces cultivateurs, ou de ces petits commerçants : ils sont près de 20 millions de Français, 1/3 de la population.

Michel Leclerc : « Cette misère ne peut durer où c’est la France qui ne pourra perdurer. Et quand la France va mal, c’est toute l’Europe qui va mal. Lorsqu’un Français sur 3 est en difficulté, alors il faut agir vite. »

Il faut agir pour sauver les Français

C’est votre devoir Monsieur le Président, qu’importe que vous soyez droite ou de gauche, de rétablir un équilibre plus juste, plus humain, en cassant les barrières et en redonnant à chacun un minimum de dignité et un minimum vital. Pour cela, il n’y a pas des milliers de manière de pratiquer. Une seule n’a jamais été mise en place dans sa totalité. Une idée de Charles de Gaulle, partagée avec Edouard Leclerc. La relance par la suppression des cotisations sociales salariales et patronales et le transfert vers le budget de l’Etat. Cela permet près de 34% de pouvoir d’achat supplémentaire pour les personnes au Smic. C’est immense.

Le plan a été été appliqué une fois, avec bonheur. Il a été ensuite oublié de nos politiques. Il faut le relancer. Le relancer au plus vite parce qu’être Smicard n’est pas une fatalité. Parce que même les Smicard doivent pouvoir augmenter leur pouvoir d’achat. Madames et messieurs les politiques, il est temps d’agir. Il est temps d’agir vite !

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

Smicard

About the author: Michel Leclerc

Leave a Reply

Your email address will not be published.