L’économie française frappée de leucémie

On nous dit que la France va mieux ; alors je vous dirai : l’économie française va moins mal, grâce à une économie mondiale qui va beaucoup mieux. Les taux d’intérêt pour l’achat d’un appartement sont aujourd’hui aux alentours de 1,8% en France. En Allemagne, ils sont de 0,8%. 1%, c’est 50.000 € pour l’achat d’un appartement de 4 pièces à BERLIN.

Nos enfants français ont 40 000 € de dettes à leur naissance

40 000 € de dettes à leur naissance, quel cadeau de bienvenue !

Michel Leclerc : “Lorsque je suis né, en 1939, il est vrai que le cadeau que m’a fait l’Etat, c’était une pluie de bombes pour ne pas avoir prévu la situation économique de l’Europe ; et ceci, pendant 5 ans. Le Général de Gaulle avait demandé en 1936 de mécaniser l’armée. Décidément : tout se renouvelle…

Tout se renouvelle, en effet. Il faut savoir que notre protection nucléaire peut être à tout moment bloquée au sol par des moyens nouveaux cybernétiques et dont certains pays usent déjà à présent.

Il faut d’urgence donner à l’armée les moyens, et non pas lui faire la mendicité de 0,1 à 0,2% du PIB. C’est 5% du PIB qu’il faut attribuer d’urgence à l’armée si l’on veut être en sécurité sur notre continent.

Une meilleur santé économique c’est assurer la sécurité de l’économie française

Notre sécurité est également investir et surtout faire investir en Afrique pour réduire les déserts qui permettra notre sécurité car autrement l’Afrique viendra chez nous.

Ce sont les points essentiels : la sécurité, le chômage, l’immigration. De tout cela, on ne veut pas voir la vérité. On fait comme si notre économie était frappée de leucémie.

Oh, certes, on est fier d’avoir des investisseurs étrangers qui bien souvent, hélas, s’emparent de notre savoir, de nos brevets et s’en retournent chez eux.

Ce n’est pas cher payer. On constate que plus il y a d’investisseurs étrangers, moins il y a de réduction du chômage. Ce sont les chiffres, pourquoi les contester ?

Mais arrêtons de vouloir l’argent des autres ! Ne saurait-on pas en fabriquer ?

Nous avons une France où, contrairement à ce que l’on dit, on aime le travail et on pleure de ne pas en avoir. Il faut relancer l’économie française pour cela.

Ne nous laissons pas piéger par les boniments économiques. “Il faut oser, Monsieur le Président.”

Les puissances d’argent ont le droit de vivre mais elles ne doivent pas écraser le peuple de France. Oui à l’investissement de création, non à l’argent pour faire de l’argent. Seul l’argent par le travail nous sera utile.

Pour que l’économie française soit au rendez-vous de l’avenir

Si vous êtes en accord avec ce projet, signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

L'économie française

Laisser un commentaire