Le prix imbattable du km avec une voiture à hydrogène

Fabriquer un litre d’hydrogène à partir de l’électricité, sachant que pour faire un litre d’hydrogène il faut 5 kW, coûtera 0,75 € pour un particulier et 0,40 € pour un industriel, un commerçant, etc. Alors quand nos politiques vont-ils véritablement favoriser l’économie et l’écologie ?

Calcul du prix du km pour un particulier

  • 1 litre d’essence ou de gas-oil = 1,50€
  • 1 litre d’hydrogène = 0,75€
  • 1 litre d’essence ou de gas-oil = 15 km parcourus
  • 1 litre d’hydrogène = 45 km parcourus
  • Coût d’1 km parcouru pour l’essence ou gas-oil = 1,50 €/15 km = 0,10 €
  • Coût d’1 km parcouru avec l’hydrogène = 0,75 €/45 km = 0,016€

Actuellement, sur l’essence et le gas-oil il y a des taxes et sur l’hydrogène, il n’y aucune taxe si on la fabrique chez soi.

Je fais le pari que l’Etat mettra une taxe au km et non plus au litre consommé… nous verrons alors le prix du km parcouru à l’hydrogène, progresser en fonction de cette taxe…

Il faut aussi préciser que sur le kWh, l’Etat prend déjà plus de 35% (TVA et taxe d’Etat) : en fait, l’Etat n’est jamais perdant !

Mais, par contre, la pollution est égale à zéro pour les voitures à l’hydrogène.

Enfin, il faut savoir qu’avec un plein de 30 litres d’hydrogène, on pourra parcourir 1 350 km en moyenne.

Il est vrai qu’aux pompes à hydrogènes, que ce soit dans les supermarchés ou les stations-services classiques, le prix du litre d’hydrogène sera probablement supérieur en fonction du profit des distributeurs ; mais même avec cela, l’hydrogène sera beaucoup plus économique et toujours non polluant.

Que de temps il aura fallu à la France pour comprendre le bon sens de l’hydrogène, mais actuellement ne préfère-t-on pas produire de la pollution pour gagner plus ?

Voilà l’économie de notre France aujourd’hui : on produit de la pollution, on paie pour fabriquer de la pollution et, pour la combattre, on dépense des sommes faramineuses !

3 réflexions au sujet de “Le prix imbattable du km avec une voiture à hydrogène”

  1. Le problème c’est que l’on ne consulte pas les français pour l’intérêt de la France, et que des organismes imposent leur point de vue dans leur propre intérêt!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.