Le peuple de la négritude va-t-il tenir entre ses mains la vie des blancs ?

De l’esclavage à la fortune, reste à savoir comment s’effectuera la répartition des terres du Sahara. Un enjeu qui risque de faire beaucoup d’envieux car le peuple de la négritude peut devenir riche, très riche.

Le peuple de la négritude tient-il l’Europe et son avenir ?

Pour obtenir sa puissance, ce peuple de la négritude doit développer une grande zone géographique du Sahara. Mais faudra-t-il encore que les nouveaux propriétaires souscrivent aux métiers de cultivateur, d’horticulteur et de forestier sans oublier tous les métiers techniques et mécaniques qui en découleront.

Viendra le besoin de transformer ces espaces sablonneux en terres fertiles. De l’eau, il y en a en abondance dans le sous-sol du Sahara. Il suffira de la pomper ; faudra-t-il encore utiliser l’eau par une irrigation rationnelle.

A tout ceci, il faudra encore ajouter de l’humus qui est en abondance dans le secteur équatorial. Il sera donc important de partir à la conquête du désert, en commençant par la zone tropicale proche de l’Equateur. Et il y aura la possibilité de s’étendre vers le Nord, vers l’Est et vers l’Ouest.

Bref, le Sahara pourrait bien devenir la plus grande usine du monde. Nous, Européens, aurons-nous la sagesse de les aider à replanter, à cultiver et à réduire ces immenses radiateurs, chose totalement nécessaire dans le cadre d’une régulation du climat au niveau mondial ?

Oui, c’est une partie importante de notre PIB qu’il faudra y consacrer. Gouverner c’est prévoir. Vivre c’est aussi participer à la régulation du climat.

Le peuple blanc saura-t-il prendre le tournant d’une nouvelle économie vitale mondiale ?

L’attitude du Président TRUMP démontre que cet homme n’est pas un politique et encore moins un réaliste car les Etats-Unis plus que tout autre ont des déserts à leurs portes. Le départ des Etats-Unis de la COP 21 et suivantes, est un non-sens politique et économique. L’avenir nous le prouvera.

L’Afrique doit à présent compter sur l’Europe sur le plan de la technique, sur le plan de certains savoirs. Mais les Européens doivent savoir aussi entendre et écouter que dans moins de 30 ans l’Afrique représentera près de 2.500.000.000 habitants. Les Européens sauront-ils aussi que l’Afrique constituera un immense marché ?

Enfin, espérons que l’Afrique et surtout le peuple de la négritude et les Touaregs sauront aussi pardonner à leurs geôliers d’autrefois. Ce ne sera probablement pas chose facile.

L’Europe devra se mettre dans la tête que leur survie va coûter très cher par nécessité, par obligation. La vie ne s’achète pas. Il faut en revanche la protéger.

Si vous êtes en accord avec ce projet et le transfert des cotisations sociales, signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat et le développement de l’Afrique.

négritude

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.