Le désert c’est 38 m² de plus à la seconde

Vous avez bien lu. C’est la progression du désert dans le monde. Le désert progresse de 14 hectares à l’heure c’est-à-dire la surface moyenne d’une exploitation agricole de chez nous. Et là où progresse la terre infertile, la vie meurt à la vitesse de 300 hectares par jour.

On fuit le désert et il nous rattrape à la vitesse d’un cheval au galop

Il ne faut pas se méprendre, le réchauffement climatique que l’on évoque ne vient pas des sujets que l’on évoque généralement. La clef du réchauffement de la planète est donc entre les mains des pays désertiques et de tous les pays limitrophes à ces déserts.

Cette clef peut aussi être une arme fatale sur la vie de chacun d’entre nous mais aussi sur notre liberté.

Les pays des sols désertiques pourraient aussi nous imposer de les aider à contrer ces avancées désertiques. Ce n’est plus un souhait, c’est une obligation. C’était quasi impossible hier, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec l’énergie solaire et l’énergie éolienne.

C’est aussi un énorme marché technologique et un futur marché de consommables. De l’eau, il y en a, il faut la pomper. Il faut faire des barrages, il faut arrêter la déforestation qui accélère la progression des déserts. Le coût de l’opération : 100 milliards par an pendant 20 ans.

Ce coût est d’abord un investissement très rentable d’ailleurs. C’est la création de millions d’emplois.

Mettre en culture ces zones, c’est produire mais c’est aussi vendre.

C’est l’obligation de construire des moyens de transports rapides entre les pays consommateurs et les pays producteurs.

Gagner un mètre par jour sur toutes les périphéries des déserts ne permettra que d’arrêter la progression du sable.

Attention : tout ceci peut être une arme d’où la nécessité de créer l’Europafrique immédiatement afin de pouvoir s’accorder sur l’essentiel : la vie.

Au risque de déplaire, je dois constater que la progression du désert s’est accélérée depuis l’indépendance accordée à de nombreux pays. Que ce soit en Algérie ou dans les autres pays, les colons d’autrefois avaient mis en cultures d’immenses surfaces qui freinaient la progression du désert.

C’est donc possible

Nos dirigeants ne veulent pas chercher les causes de nos difficultés économiques et écologiques. Y aura-t-il un MACRON qui après l’indépendance donnée par de GAULLE sera le de GAULE économique et écologique pour sauver l’Afrique mais aussi l’humanité ?

La progression des déserts est la seule cause réelle du réchauffement de la planète. Attention ! Ne mélangeons pas le réchauffement de la planète et la pollution. Tous deux doivent être combattus.

Monsieur le Président, vous pouvez y arriver mais c’est plus important que de réduire inutilement le nombre de fonctionnaires ou encore de changer le statut des cheminots, ce qui est pourtant nécessaire. Ce n’est rien, ce n’est vraiment rien par rapport à ce que nous impose la vie de chacun d’entre nous sur cette planète.

Pour pouvoir y arriver, il faut une France forte, une France où les Français pourront avoir un pouvoir d’achat et pourront tous travailler. Il n’y a pas deux solutions, Monsieur le Président : seule une baisse massive des prix engendrée par la suppression des charges patronales pourra y parvenir.

Les Français ne sont pas idiots.

L’immigration ne sera plus qu’un lointain souvenir en acceptant ces deux conditions vitales : la baisse des prix et le barrage à la progression des déserts.

Si vous êtes en accord avec ce projet, signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

désert

Laisser un commentaire