Qui peut se targuer du Général de Gaulle sans en appliquer les principes ?

Michel Leclerc : « De Gaulle était un homme visionnaire, des idées, du social et de l’intendance ; et je peux en témoigner ».

Le Général de Gaulle ne faisait jamais dans la demi-mesure !

« Dans les années 1960, c’est lui qui nous a demandé à moi et à mon frère Edouard de vendre des artichauts dans les rues de Paris alors qu’on brûlait ces même artichauts sur les places publiques en Bretagne.
Avec mon frère, j’avais alors organisé cette vente, j’avais 20 ans et je n’était qu’un étudiant » précise Michel Leclerc.

Pour le Général de Gaulle, on ne pouvait pas mettre en place de grand projets pour la France sans un climat social apaisé.

Il y avait 600.000 chômeurs. 600.000 de trop, certes, mais ce n’était pas la priorité du moment. Et pourtant, déjà, le Général de Gaulle trouvait que la solution sociale de la relance par le plein-emploi était la solution indispensable et en parlait à mon frère, Édouard Leclerc. C’est cette solution qui est devenue indispensable.

Candidats à la Présidence de la République, aujourd’hui, vous vous référez tous à l’image du Général de Gaulle mais vous ne proposez pas ses solutions qui consistent à transférer toutes les charges sociales, salariales et patronales, sur le budget de l’État, soit 240 milliards l’année.

Pourtant, seule ce moyen est en mesure de sauver notre système de protection sociale et le financer en totalité par les résultats induits de ce transfert et partiellement par l’augmentation des taux de la CSG (3%) et de la TVA (4%) amplement compensés par l’augmentation des salaires (14%) sur la feuille de paie et par la baisse de 15% en moyenne de tous les prix de revient comme le présente le plan T.R.E.S. que nous présentons.

A défaut vous acceptez une France des assistés.

Le Général de Gaulle savait que les demi-mesures conduisaient à l’échec

Non, Mesdames et Messieurs les candidats, on n’a pas tout essayé ! Ce que vous proposez tous n’est qu’une aiguille dans une botte de foin, qui n’aboutira à rien si ce n’est à blesser encore plus l’animal qui l’avalera. L’éradication du chômage devrait être votre décision primordiale, au moins aux plus gaullistes d’entre vous.

Éradiquer le chômage, et favoriser le plein-emploi, c’est aussi réduire de 95% l’insécurité, et vous le savez.

Alors, construisons l’avenir de notre pays dans un climat social apaisé en lui donnant les moyens d’assurer une vraie défense et une vraie prospérité.

Il n’y aura ni sang ni larmes mais du travail pour tous avec 250 milliards d’euros de commandes supplémentaires tant à l’exportation que pour la consommation intérieure.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement.

Général de Gaulle michel leclerc TVA sociale tva social

10 commentaires à «Qui peut se targuer du Général de Gaulle sans en appliquer les principes ?»

Vous pouvez laisser un commentaire ou Rétroliens (trackbacks) cet article.

    Laissez un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.