Ramasser le pouvoir ou rendre la France libre ?

Tous les candidats à l’élection présidentielle semblent se plaire dans un magma de 6 millions de chômeurs et de 9 millions de pauvres, sans apporter de solutions pérennes et massive. Quel est donc la puissance qui les guide ? Est-ce la volonté de protéger leur pouvoir personnel ou la peur de servir une France libre ?

Pas un seul projet connu de ces candidats ne permettra de réduire cette masse, ne serait-ce que d’un seul chômeur et d’un seul pauvre en France sans un plan d’ampleur.

Cette France qui se meurt : les extrémistes n’auront plus qu’à la ramasser pour être alors sous la botte de qui ?

Comme le dit Michel Leclerc à propos du Plan de relance qu’il propose : « N’ayez pas peur chers candidats de faire la vraie révolution économique pour rétablir la grandeur de la France. »

On peut se poser en effet la question : qui viendra voter pour toutes ces demi-mesures totalement inefficaces ; le passé nous l’a déjà prouvé.

Faudra-t-il une révolution politique ou une révolution toute simple pour dire que tous les Français ont le droit de vivre et de travailler.

Une France libre est notre seul salut

En fait, le Général de Gaulle avait raison : l’élection à la Présidence de la France, c’est l’affaire d’un « homme » ; ce ne sont pas ses conseillers qui décident. Cet homme pourra-t-il passer outre et redonner à la France une autre image ?

La France n’est pas une entreprise qui se plie au gré des vents. À chaque fois qu’elle n’a pas osé prendre les outils, les armes et les décisions fortes et individuelles, ce fut la révolution ou les guerres où l’on a massacré les forces vives de la Nation.

L’heure est venue d’écouter les bruits de botte qui claquent déjà au lointain, de constater un réarmement général ; et pendant ce temps on palabre sur les vrais moyens pour que la France soit la puissance économique incontestée dans le monde.

Messieurs les candidats, changez vos programmes. Il vous reste encore quelques jours pour protéger la démocratie, redonner à la France – notre Nation – la puissance qui lui permettra de protéger ses enfants au travers du Plan T.R.E.S. de relance massive du pouvoir d’achat par le transfert de toutes les cotisations sociales vers le budget de l’Etat.

Si vous n’êtes pas capables de résoudre cette équation pourtant simple, alors retirez-vous dans vos demeures et laissez le peuple trouver un autre homme à la hauteur des enjeux et qui n’aura pas peur de guider les révolutions économique et numérique qui ne sont que des outils.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement.

drapeau France libre tva sociale

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.