La France doit fabriquer la monnaie dont elle à besoin ?

Autrefois, on faisait tourner la planche à billets pour fabriquer la monnaie. Aujourd’hui, on emprunte sur les marchés internationaux de l’argent qu’il faudra rembourser. Il y a pourtant une autre possibilité plus avantageuse pour la France.

Fabriquer la monnaie dont la France à besoin de manière pérenne

Au lieu de nous rendre dépendant des marchés financiers à travers l’Agence France Trésor, il nous faut une méthode plus pérenne. Ne serait-il pas plus simple de produire cet argent et/ou de réduire les dépenses qui produiront, à leur tour, de l’argent au compte-gouttes. Il faut pourtant savoir que ces réductions, par coupes budgétaires, ne pourront être éternelles. Et pourtant, il y a des budgets – comme celui de la formation professionnelle – qui coûtent 32 milliards l’année et qui pourraient sans doute être réduits à 10 milliards comme nous l’avions expliqué.

Il faut donc produire de l’argent : comment et où ?

Pour produire de l’argent, l’Etat n’a pas de nombreuses possibilités. Il lui faut :

  • d’une part accroître le pouvoir d’achat ;
  • en même temps remettre tous les Français au travail ; et ils sont 6 à 7 millions sans ou avec peu de travail en ce moment ;
  • mais aussi investir pour produire d’une manière indolore (l’Etat possède pour cela possède deux outils : la CSG et la TVA).

Dans le cadre du plan TRES que nous proposons, un plan imaginé par Charles de Gaulle : pour un euro de CSG supplémentaire, le contribuable percevra 3 euros de pouvoir d’achat supplémentaire et pour 1 euro de TVA supplémentaire, le consommateur percevra 4 euros de revenu supplémentaire, par la baisse des prix que ces deux mesures permettent de dégager. C’est important.

Il faut arrêter de critiquer l’impôt-investisseur et productif

A la suppression du chômage il faut ajouter 100% de dignité retrouvée. Par le plan TRES, l’Etat aura une marge de manœuvre de 150 milliards permettant tous les projets prévus et à réaliser.

Michel Leclerc : « Je demande aux Français de me croire. Toute ma vie j’ai défendu les familles, j’ai défendu l’intérêt général et j’ai défendu le pouvoir d’achat. Je vous demande à tous de crier très fort pour que le gouvernement applique le plan TRES. Autrement, point de salut pour la France. »

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

fabriquer la monnaie

About the author: Michel Leclerc

Leave a Reply

Your email address will not be published.