La France doit fabriquer la monnaie dont elle à besoin ?

Autrefois, on faisait tourner la planche à billets pour fabriquer la monnaie. Aujourd’hui, on emprunte sur les marchés internationaux de l’argent qu’il faudra rembourser. Il y a pourtant une autre possibilité plus avantageuse pour la France.

Fabriquer la monnaie dont la France à besoin de manière pérenne

Au lieu de nous rendre dépendant des marchés financiers à travers l’Agence France Trésor, il nous faut une méthode plus pérenne. Ne serait-il pas plus simple de produire cet argent et/ou de réduire les dépenses qui produiront, à leur tour, de l’argent au compte-gouttes. Il faut pourtant savoir que ces réductions, par coupes budgétaires, ne pourront être éternelles. Et pourtant, il y a des budgets – comme celui de la formation professionnelle – qui coûtent 32 milliards l’année et qui pourraient sans doute être réduits à 10 milliards comme nous l’avions expliqué.

Il faut donc produire de l’argent : comment et où ?

Pour produire de l’argent, l’Etat n’a pas de nombreuses possibilités. Il lui faut :

  • d’une part accroître le pouvoir d’achat ;
  • en même temps remettre tous les Français au travail ; et ils sont 6 à 7 millions sans ou avec peu de travail en ce moment ;
  • mais aussi investir pour produire d’une manière indolore (l’Etat possède pour cela possède deux outils : la CSG et la TVA).

Dans le cadre du plan TRES que nous proposons, un plan imaginé par Charles de Gaulle : pour un euro de CSG supplémentaire, le contribuable percevra 3 euros de pouvoir d’achat supplémentaire et pour 1 euro de TVA supplémentaire, le consommateur percevra 4 euros de revenu supplémentaire, par la baisse des prix que ces deux mesures permettent de dégager. C’est important.

Il faut arrêter de critiquer l’impôt-investisseur et productif

A la suppression du chômage il faut ajouter 100% de dignité retrouvée. Par le plan TRES, l’Etat aura une marge de manœuvre de 150 milliards permettant tous les projets prévus et à réaliser.

Michel Leclerc : “Je demande aux Français de me croire. Toute ma vie j’ai défendu les familles, j’ai défendu l’intérêt général et j’ai défendu le pouvoir d’achat. Je vous demande à tous de crier très fort pour que le gouvernement applique le plan TRES. Autrement, point de salut pour la France.”

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

fabriquer la monnaie

Laisser un commentaire