STX : Emmanuel Macron peut faire une très bonne affaire

Le prix où le portefeuille des commandes des chantiers navals vient d’être vendu à la France est une excellente affaire pour la Nation. La valorisation de STX a été calculée avec des charges sociales et patronales d’hier. Avec la mise en place urgente de la TVA sociale, telle qu’imaginée par Charles de Gaulle pour relancer le pouvoir d’achat des français en transférant toutes les cotisations sociales via le budget de l’État, le prix de revient des chantiers navals peut baisser de 15% de façon immédiate. Explications.

La relance de STX par la baisse des cotisations sociales

Que les commentateurs ne s’y méprennent pas. L’État sera gagnant si Emmanuel Macron décide de faire de manière urgente une réforme du financement de notre système de Sécurité sociale. Les chantiers seront gagnants. Les salariés et les sous-traitants seront gagnants. L’emploi en France sera gagnant. C’est toute la France qui sera gagnante, bien au-delà de l’entreprise STX.

Comme pour toutes les entreprises françaises, M. Emmanuel Macron est le seul, à ce jour, à avoir la décision de cette réforme entre ses mains pour améliorer de façon immédiate la situation de notre économie françaises. Il sait donc ce qu’il fait.

Ce transfert de cotisations, représente pour l’entreprise une baisse du coût de sa main d’oeuvre de l’ordre de 15%, c’est donc un profit de 15% supplémentaires sur 13 milliards de commandes, soit plus de 2 milliards nets. Ce gain potentiel est estimé sans compter que les composants des bateaux achetés par l’entreprise baisseront aussi, de manière automatique, de l’ordre de 15%. Les gains sont énormes, même les gains indirectes.

C’est une excellente affaire qui permettra de réduire les prix à l’international des nouvelles embarcations vendues et conduira à d’autres commandes internationales pour des bateaux civils et militaires. Les accords avec l’Italie n’en seront que facilités si Emmanuel Macron décide d’agir vite.

Michel Leclerc : « Il est primordial de soutenir nos outils industriels. Ils ont tous un avenir exceptionnel si le gouvernement accepte la suppression des cotisations qui pèsent actuellement sur les salaires, et donc sur les coût des entreprises et par effet domino sur les prix. »

Solutionner également le déficit de la France

La France a besoin que tous les Français travaillent si elle veut un jour être en mesure de payer ses emprunts. Cela est également possible à raison de 100 milliards par an, pendant 20 ans.

Michel Leclerc : « Nous avons aussi un problème de formation des Français aux techniques nouvelles, pour accompagner notre développement. Mettons en place la formation pour adultes que j’ai proposée en utilisant à plein temps nos collèges techniques, nos laboratoires, nos Facultés, qui aujourd’hui ne sont utilisés qu’un jour sur deux. Pour cette décision, bravo, M. Emmanuel Macron. Monsieur Emmanuel Macron, allez-vous vite transférer le financement de la Sécurité sociale sur le budget de l’État pour STX et toutes nos entreprises ? N’hésitez-pas. Agissez.
Merci pour les Français. »

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

STX saint nazaire tva sociale

Laisser un commentaire