La CSG et la TVA pour relancer le pouvoir d’achat

La CSG et la TVA sont nos deux plus gros “investisseurs” à la disposition de la relance de la France. En effet, des prélèvements peuvent se transformer en investissement pour notre économie s’ils sont bien utilisés. Ils permettent aussi de supprimer de nombreuses complexités fiscales.

Comment la CSG et la TVA peuvent nous tirer d’affaire ?

Bien employés dans le cadre du plan de relance pour le transfert des cotisations sociales tel que présenté dans le plan TRES, qui vise l’augmentation généralisée du pouvoir d’achat des français, ces deux prélèvements peuvent avoir des avantages indéniables :

  • Ils vont mettre fin au chômage et offrir le plein-emploi
  • Ils vont accroître le pouvoir d’achat des salariés de 22% et celui des retraités de 10%
  • Ils vont redonner à la France une productivité exceptionnelle
  • Ils vont rétablir et mettre notre balance commerciale en positif
  • Ils vont permettre de prendre le train de la croissance
  • Ils vont rétablir la France en 5e position industrielle
  • Ils vont permettre, pour 1 euro d’investi en CSG et TVA, d’accroître les salaires de 3 euros et les revenus de 4 euros
  • Par la productivité obtenue, ils vont permettre d’accroître nos exportations de 50% en 3 ans
  • Ils vont permettre d’apporter à l’Etat un solde de 150 milliards de recettes en plus du coût de la Sécurité sociale payé par l’Etat
  • Ils vont permettre d’apporter à la France un taux de croissance de 4 à 5%

N’accusons pas la TVA et la CSG de tous les maux. C’est leur emploi par nos politiques qui doit être surveillé. Surtout, pas de demi-mesure en la matière… Cela n’apporte jamais rien.

Transférons les charges salariales et patronales sur le budget de l’Etat ; la TVA et la CSG seront les investisseurs indolores pour tous les Français grâce au pouvoir d’achat gagné.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

CSG TVA sociale

Laisser un commentaire