Comment gagner un mètre chaque jour sur le désert

Pour mettre fin à l’immigration et arrêter le réchauffement de la planète, il faut mettre en route de très grands travaux qui permettront de gagner chaque jour un mètre à la périphérie de tous les déserts. Cette action est réaliste.

Le désert qui recule réduira le réchauffement climatique planétaire

Réduire le réchauffement climatique au niveau mondial, c’est gagner, chaque année, 10 millions d’hectares sur les plaques chauffantes, voire brûlantes, des déserts qui nous renvoient la chaleur à travers toute la planète.

Il n’en faudra pas plus pour réduire d’un degré, tous les cinq ans, le réchauffement de la planète. Il faut toutefois gagner 1 mètre chaque jour sur ces déserts.

Comme toujours, c’est à la source qu’il faut aller. Et les milliards disponibles pour réaliser ces grands travaux seront nécessaires pour pomper l’eau avec l’énergie solaire qui ne manque pas dans ces pays.

Une solution contre l’immigration climatique

Il faudra, chaque année, des millions de travailleurs. Ces hommes et femmes nécessaires donneront suffisamment de travail pour réduire largement l’immigration non choisie. Créer l’emploi dans ces pays par le travail qui sera nécessaire pour parvenir au résultat, est une solution pérenne pour résoudre aussi les problèmes économiques de ces pays et, dans l’avenir, pouvoir nourrir les 10 ou 15 milliards d’habitants de la planète.

Une fois de plus le bon sens aura gagné. Et gagner un mètre, comme prévu, sur toutes les périphéries des déserts, c’est :

  • Résoudre le problème du réchauffement planétaire
  • Résoudre le problème de l’immigration dans tous ces pays
  • C’est la méthode naturelle pour créer massivement de l’emploi dans tous ces pays
  • C’est créer une économie et une industrie
  • C’est utiliser l’argent de la COP à des fins rationnelles, efficaces et humaines.

Ce qui était impossible hier est devenu un facteur de développement et d’économie grâce à l’énergie solaire.

Enfin, je serai visionnaire si, parallèlement à ces développements, on créait un réseau ferroviaire reliant PARIS à JOHANNESBOURG pour le transport des nouveaux produits cultivés.

Ce sera la ligne du renouveau, de l’économie rationnelle, en partant de l’énergie solaire.

Mais là encore, produire c’est bien, vendre c’est nécessaire, par des échanges mondiaux qui nécessitent des transports rapides et pas trop coûteux. Le TGV alimenté par l’énergie solaire n’est pas un rêve : ce sera une réalité.

En finalité de tout ce bouleversement, il y aura la paix. Mais attention : avoir de nouveaux riches à  nos frontières pourra peut-être poser de grands problèmes. C’est votre travail Monsieur le Président Macron, il faut gagner la deuxième étoile.

Si vous êtes en accord avec ce projet de transfert des cotisations sociales, signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

désert

Laisser un commentaire