Les boites de Pandore

Par nos écrits sur ce site nous avons ouvert trois boîtes de Pandore. Chacune possède tous les maux de la vie, de la politique, de l’économie sociale.

Au fond de chaque boîte de Pandore, il y a toujours l’espérance

Nous allons essayer de voir ce qu’il y a de commun dans ces trois boîtes et ce qui posera des problèmes dans le futur, ainsi que les solutions qui peuvent sortir de ces boîtes. Le mieux ou le pire peut arriver.

Enfin, quelle vision de l’avenir nous proposent ces boîtes ?

Comme évoqué, nous avons donc trois boîtes :

  • Economie, travail et social
  • La vie, la maladie et la famille
  • La politique, comment : le sacerdoce et les profits.

La première boîte vient d’être ouverte et déjà s’échappent beaucoup de maux et quelques solutions.

Le travail deviendra plus compliqué, nécessitera plus de connaissances, plus de profits, mais il ne sera plus la vache à lait pour tous les Français. Le travail ne sera plus la fatigue d’aujourd’hui et donnera aux travailleurs plus de temps dans des meilleures conditions physiques grâce à une régulation des pressions atmosphériques.

Le travail deviendra un véritable atout dans la compétitivité mondiale sans charger le travailleur ; ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

La maladie deviendra plus rare, le pouvoir d’achat permettra une vie agréable pour soi et pour ses enfants.

La France redeviendra enfin une nation riche et ultra compétitive, et sera aussi un nid de jeunes créateurs, d’entrepreneurs et de chercheurs.

La deuxième boîte de Pandore qui vient de s’ouvrir est pleine d’incrédulité, pleine d’invisibles mesurables. Elle contient l’espérance d’une vie avec beaucoup moins de maux et de maladie.

Dans cette boîte, il y a aussi des solutions, et je pense à la source de certains d’entre ces maux que nous avons du mal à maîtriser. Nos maladies cardiaques et respiratoires et tout ce qui en découle, mais je crois aussi, et je le pense, l’origine de certains de nos cancers.

Dans cette boîte, il y a l’anticyclone qui est la source des plus grands maux de notre vie et que personne, à ce jour, n’a cherché à maîtriser, et encore moins dans nos espace de vie et de travail.

De cette industrie de demain dépend notre vie, notre bien-être, de la naissance à la mort

Cet étau doit être contrecarré, et nous savons le faire, mais nous ne l’utilisons que dans des cas spéciaux et pas dans notre vie de chaque jour.

Dans la troisième boîte, il n’y en commun que l’espérance, la politique, le pouvoir de vider les deux autres boîtes, mais c’est une politique sacerdotale qui aura des difficultés à se joindre à la politique sous sa forme actuelle.

Ces trois boîtes contiennent une usine d’or en fabrication, l’espérance de vivre ensemble dans des conditions presque identiques, de faire de nos enfants des corps sains dans un espace sain, sans fatigue.

La maîtrise de ces pressions atmosphériques sera ce que j’aurai fait de mieux dans ma vie, c’est aussi pour la France, pour l’Europe, pour le monde, l’espoir de vivre plus longtemps dans de parfaites conditions.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

pandore tva sociale

Laisser un commentaire