Pourquoi la TVA sociale est une baisse d’impôt ?

Parfois, en France, lorsque les politiques parlent de baisse d’impôt, cela cache finalement une augmentation de la pression fiscale déguisée… C’est sans doute la raison qui fait qu’aujourd’hui, chez nos concitoyens, personne ne demande plus de nouvelles baisses, bien que l’on ait conscience que la nécessité fasse rage pourtant en la matière.

Pour une baisse d’impôt réelle et profitable

Ce que propose la TVA Sociale, c’est en fait un transfert des cotisations sociales – qui portent actuellement sur les salaires – vers la TVA et la CSG. Ce transfert devient un point d’appui, totalement bénéfique, puisqu’il permet d’augmenter massivement le pouvoir d’achat de tous les Français. Explications.

Le levier de la TVA sociale est en réalité un outil qui permet une hausse de 22% du pouvoir d’achat. Cette hausse est liée à la suppression totale des cotisations sociales portant sur les rémunérations qui pèsent sur la part salariale des rémunérations des employés, soit 14%, et patronales, soit 45%. Ce gain de pouvoir d’achat est également lié à l’application – par les patrons des entreprises – d’une baisse des prix de vente de l’ordre de 15% (en moyenne pour les produits et services). Comment ces patrons peuvent-ils faire ? Par la baisse des cotisations sociales patronales qui portaient sur les salaires et qu’ils ne payeront plus. La feuille de paie augmente donc de 14% pour les salariés et les prix baissent de 15% en moyenne.

La hausse de 22% de pouvoir d’achat se décomposent alors comme suit :

14% sur la feuille de paie + 15% de baisse des prix = 29%

et 29% – ( 3% de CSG + 4% de TVA) = 22% d’augmentation de pouvoir d’achat

Ce que l’on attend du gouvernement

Le résultat est suffisamment éloquent pour que Monsieur Emmanuel Macron et Monsieur Bruno Lemaire s’y intéressent, d’autant plus que ce résultat entraînera une hausse des achats de 150 milliards dans le marché intérieur et une hausse des ventes à l’exportation de 100 milliards. Ces deux augmentations sont en mesure de créer 4 millions d’emplois, éradiquant ainsi le chômage. La France revient dans la situation connue pendant les 30 glorieuses où le Général de Gaulle avait appliqué cette politique… Qu’attendons-nous ?

Enfin, cette solution permet la réaffectation des services de l’URSSAF qui est la cause de 70% des dépôts de bilan en France et de dizaine de suicides de chefs d’entreprise.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement.

baisse d'impôt tva sociale baisse d'impôt

2 réflexions au sujet de “Pourquoi la TVA sociale est une baisse d’impôt ?

  1. Ce qui est envisageable c’est de financer le régime général des retraites par la TVA. Financer la solidarité par la TVA serait par contre une erreur ; la bonne cible pour la solidarité (qui par nature n’est pas assurantielle) est la CSG. On peut par exemple remplacer la CVAE par une taxe sur la valeur ajoutée des services (non concurrencés à l’international) et par ailleurs augmenter la TVA sur les produits. En compensation les cotisations contributives pour le régime général des retraites pourraient disparaître.

Laisser un commentaire