Additif au plan de transfert économique et sociale pour la relance économique en France

Les retraites, c’est 300 milliards, l’an, dont 180 milliards payés par les cotisations patronales. Le plan TRES de transfert économique et sociale pour la relance économique en France permet un accroissement de productivité de 2 milliards par jour, soit 4 milliards à la vente,  ce qui permettra une rentrée fiscale TVA + CSG de 200 milliards l’année, soit plus qu’il n’est nécessaire pour que ces charges patronales de retraites soient payées par le budget de l’Etat.

Mais est-on sûr d’accroître notre production ? L’outil productif le permet sans problème.

La relance économique de notre Nation doit être un objectif pour nos gouvernants

2 milliards de production supplémentaire, c’est possible. C’est surtout 4 milliards de vente réalisables à l’intérieur de nos frontières et à l’exportation. Cela n’est possible que par une baisse massive des prix en moyenne de 15% qui ouvrent alors de nombreux marchés mondiaux.

Michel Leclerc : “Oui, c’est une révolution économique que je propose. Oui, c’est une révolution sociale qu’il faut mettre en oeuvre.”

Le résultat de cette relance économique sera :

  • une progression de 22% du pouvoir d’achat, déduction faite de l’augmentation nécessaire de la TVA et de la CSG utilisée comme levier
  • et une augmentation de 10% des retraites, ce qui permettra aux retraités une augmentation de 15% de leur pouvoir d’achat compte tenu de l’augmentation de la TVA et de la CSG.

La solution est entre nos mains

La hausse de TVA et de CSG pour les classes les plus pauvres n’est pas un problème, si elle est largement compensée par le pouvoir d’achat.

Si vous êtes en accord avec ce projet de transfert des cotisations sociales, signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES de relance économique par la hausse du pouvoir d’achat.

Laisser un commentaire