La TVA sociale n’est pas un impôt

Augmenter un impôt sans contrepartie, c’est appauvrir la France. Se servir d’une cotisation (CSG) ou d’un impôt (TVA), comme outil d’investissement en échange d’un pouvoir d’achat accru de 22 % et d’une suppression du chômage, c’est accroître le PIB de la France et les richesses de la France, c’est accroître la puissance économique de la France.
Décidément, même avec Monsieur MACRON et Monsieur PHILIPPE, on marche sur la tête et l’on risque de casser l’espoir de cette victoire. Et pourquoi ! pour qui ! ce que nous proposons, ce n’est pas de la démagogie.
Les Américains d’aujourd’hui, que l’on ne peut guère qualifier de sociaux, vont supprimer leurs charges sociales, pourtant faibles, de 20 %. Car la culture américaine, c’est d’abord l’économie, c’est la baisse des prix de l’ordre de 8 à 10 %, c’est la force de ce pays qui veut rester compétitif.
Les charges sociales sont le cancer de toutes les économies.
Utiliser la CSG pour supprimer le chômage me paraît être absolument nécessaire.
La France possède de magnifiques outils pas assez utilisés telle qu’une Education nationale qui utilise ses investissements, son matériel, ses laboratoires, un jour sur deux. Comment est-il possible de donner à ses écoles d’un matériel coûteux et moderne en ne les utilisant qu’un jour sur deux alors que dans nos usines on fait fonctionner le matériel 24/24 h pour amortir les coûts. Il y a là deux poids deux mesures.
Il faut se décider, pour la formation continue qui coûte 32 milliards l’an, à utiliser tout ce qui est à notre disposition même s’il est nécessaire de recruter de nouveaux professeurs techniques diplômés compétents, y compris pour la culture générale, afin de donner à tous ces adultes la possibilité d’avoir un CAP, un Brevet de Technicien et peut-être un Brevet de Technicien Supérieur (BTS).
La formation professionnelle privée ne fonctionne pas. Elle est inefficace et trop coûteuse.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

un impôt tva sociale

Laisser un commentaire