Voici comment reconstruire la Sécurité sociale

C’est dans une France d’après-guerre ruinée et fortement détruite, qui totalisait alors 2 millions d’hommes et de femmes morts sur le champ de bataille, que le Général de Gaulle a souhaité protéger la Nation et ses enfants grâce à l’ordonnance en 1945 en batissant la Sécurité sociale.

Il fallait tout reconstruire. Il y avait la volonté de rebâtir la France. Il y avait beaucoup de plaies à soigner mais aucun chômeur.

La France doit toujours se reconstruire

Aujourd’hui encore la France doit protéger ses enfants mais la situation économique a changé. C’est une nouvelle guerre que nous venons de subir. Une guerre économique qui prend place dans le cadre de la compétitivité mondiale et nous voilà face à 5 millions de chômeurs et 9 millions de pauvres. La situation est grave.

En 1945, il y avait du travail partout et dans tous les secteurs. Aujourd’hui, la compétitivité nécessite des prix de revient toujours plus compétitifs. Il n’est plus possible de surcharger ou de surtaxer le travail. Au contraire il faut alléger ses charges mais le besoin de reconstruire est tout autant primordial.

L’Etat doit refonder la Sécurité sociale pour la pérenniser

L’Etat a les moyens de transférer toutes les cotisations sociales sur ses budgets afin d’en assurer le financement. C’est à nos politiques de le comprendre. Il s’agit de déplacer 240 milliards d’euros par an, grâce à des économies et des rentrées d’argent induites par l’augmentation du pouvoir d’achat lié à l’allègement des cotisations sociales sur les salaires.

Il va de soi qu’il faut aussi protéger les Allocations familiales et la Sécurité sociale en maintenant toutes les prestations pour les assurés sociaux en protégeant mieux. La Sécurité sociale doit étendre le remboursement des soins aux yeux, aux oreilles et aux dents. Ce n’est pas un superflu mais une nécessité absolue pour la santé de tous.

Certes, il faut pour cela augmenter la TVA et la CSG de quelques points, mais cette augmentation est très largement compensée par la hausse du pouvoir d’achat qui aura progressé par la suppression des charges salariales et par la diminution des prix.

C’est encore sans compter sur les exportations massives en raison de la baisse des prix et l’augmentation de la compétitivité de notre pays, mais aussi sur la suppression du chômage, sur l’économie des charges des salaires des fonctionnaires, soit 50 milliards l’an, et dont l’Etat est patron.

Michel Leclerc : « Il y aura moins de déficit. Il y aura également une baisse du chômage et moins de pauvreté. »

La France aura une balance commerciale bénéficiaire, un euro renforcé, une Sécurité sociale rétablie par une armée dopée par une hausse de 5% du PIB grâce au plan TRES.

sécurité qui devra aussi imposer la participation de tous les pays européens à raison de 10€ par mois et par européens.

Signez la pétition pour faire bouger le gouvernement et appliquer le plan TRES.

Sécurité sociale tva sociale tva social

a un commentaire à «Voici comment reconstruire la Sécurité sociale»

Vous pouvez laisser un commentaire ou Rétroliens (trackbacks) cet article.

    Laissez un commentaire

    Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.