Éradiquer Daesh c’est d’abord lutter contre la misère

Daesh éradiqué, dix autres organisations terroristes prendront le relais. Des marchands d’armes savent déjà où et quand les nouveaux conflits, les nouvelles guerres éclateront.

Pour faire mourir Daesh, il faut nourrir nos enfants

N’est-ce-pas plus efficace pour les contrer de prendre les moyens pour en éradiquer les causes : la misère, la pauvreté et les conflits de religions ?

En France, on oublie les massacres entre Protestants et Catholiques. On y retrouve des séquelles du côté d’Albi, Toulouse, Mazamet, etc. Même morts, les Protestants ne sont pas enterrés dans le même cimetière que les Catholiques.

Alors que dire et que faire pour la guerre que se livrent les Sunnites et les Shiites ?

Ce n’est pas le manque de moyens : le pétrole continue à couler en Syrie et en Irak. Et pourtant les cimetières se remplissent.

Michel Leclerc : “Ne serait-il pas nécessaire de trouver un médiateur comme le Pape qui pourrait rétablir la paix des cœurs au plus haut niveau ; quelle diplomatie pour y arriver. Mais j’ai un principe, la persévérance du vouloir peut y parvenir.”

Pour ce qui est des autres pays africains, il faudra appliquer le plan Lyautey dans les plus brefs délais. Ceci nécessite d’appliquer immédiatement en France le plan T.R.E.S. – de relance par la TVA Sociale – que l’on peut d’ailleurs appeler plan de Gaulle puisque telle était sa volonté. Mais il faut avant toute chose régler nos problèmes de pauvreté et de chômage sur notre territoire.

Comment peut-on encore faire chanter la Marseillaise ; dès le premier couplet, nous sommes des menteurs, surtout dans les meetings politiques.

De l’extrême droite française à l’extrême gauche, on se réfère sans arrêt au Général de Gaulle. Mais comment peut-on parler d’un homme sans en appliquer son concept et sa philosophie ? Un homme qui n’a jamais cherché son intérêt mais celui de la France. Il est le seul à avoir donné aux pays d’Afrique leur indépendance. C’était déjà un pas pour l’avenir de ces pays.

Aujourd’hui, il faut aller plus loin. Il faut donner à ces peuples un pouvoir d’achat et la possibilité de protéger leur santé. C’est le plan Lyautey.

Daesh tva sociale

Laisser un commentaire